Réserver l'Hôtel

Réserver Golf

La Cala News

Les salaires millionnaires des grands golfeurs

5 September 2016

Tiger Woods a dépassé en trois saisons le plafond des 10 millions de dollars dans la liste des bénéfices du Circuit Américain.

salaires millionnaires des grands golfeurs

Bien que l´on dise que ce n’est pas élégant de parler d’argent, tout le monde aime les commérages au sujet des finances, surtout si elles ne concernent pas votre porte-monnaie, et en particulier si elles ont avoir avec des célébrités.

Et le golf génère beaucoup, énormément d’argent, et ses célébrités en empochent une immense partie. Mis à part la boxe, avec ses bourses stratosphériques des grands combats mondiaux (300 millions de dollars pour un combat), et les tournois du Grand Slam de Tennis (l’US Open par exemple distribue environ 40 millions d’euros), le golf est l’un des sports avec les meilleures dotations économiques en prix. On ne pourra jamais atteindre les montants touchés par Floyd Mayweather, avec 180 millions de dollars, et Manny Pacquiao, avec 120 millions pour son combat à Las Vegas l’année dernière pour le titre de champion du monde poids welter, mais les grands joueurs de golf ne peuvent pas se plaindre de leurs bénéfices.

Jordan Spieth est celui qui a gagné le plus d’argent en compétition en une seule saison : 12 millions, sans compter le prix millionnaire de la FedExCup.

Au-delà des recettes publicitaires, c´est-à-dire, du prêt de leurs droits à l’image aux marques, qui pour les grandes stars sont beaucoup plus élevées que les prix remportés dans les tournois, les meilleurs golfeurs professionnels peuvent gagner en une saison plus de 10 millions de dollars.
Seuls trois d’entre eux ont franchi -à ce jour- la barrière des sept chiffres: Vijay Singh (le premier, avec 10,9 millions en 2004), Tiger Woods (10,6 en 2005, 10,8 en 2007 et 10,5 en 2009) et Jordan Spieth, qui l’année dernière établit le record des profits officiels dans tout circuit de golf dans le monde, exactement 12.030.465 dollars.

Il est évident que dans ces opérations, le prix stratosphérique qu’apporte la FedExCup depuis 2007 à l’économie des meilleurs golfeurs n’est pas inclut, cette espèce de ligue (les Play-offs d’Automne) composée de quatre tournois, réservée aux meilleurs de la saison « regular » du PGA Tour (jusqu’à fin août) et dont le premier prix est de 10 millions de dollars, pour celui qui obtient le plus de points. Rien qu’avec les bénéfices de la FedExCup, Woods accumule depuis la première édition de ce tournoi plus de 25 millions de dollars, 20 d’entre eux grâce à ses deux victoires (c’est le seul qui a répété le triomphe), dans la première édition et en 2009 ; ce qui veut dire que le californien ex numéro un du monde a empoché en 2007 un total de 20,8 millions de dollars seulement en prix. Ce chiffre de bénéfices en une seule saison a seulement été surpassé par un joueur : Spieth, qui l’année passée a touché 22 millions, en comptant les dix de la FedExCup. Cependant, cette dizaine de millions n´apparait pas dans la liste de gains officiels du PGA Tour.

Quoi qu’il en soit, le joueur qui accumule le plus d’argent en prix jusqu’à présent est le meilleur golfeur de l’époque moderne, Woods, avec des bénéfices de 110 millions de dollars, une broutille en comparaison avec les recettes soi-disant obtenues grâce à son image publicitaire pour les grandes marques, qui pourraient lui avoir rapporté neuf fois cette somme.

Le californien aurait amassé entre les deux concepts des émoluments d´environ mille millions de dollars durant sa carrière, devenant ainsi le premier sportif ayant dépassé ce montant.

Malgré cela, cet argent est une bagatelle par rapport aux gains remportés para le sportif le mieux payé de tous les temps, qui, si nous faisons une mise à jour de ce qu’il gagna à cette époque, aurait empoché une somme équivalente de nos jours à 15.000 millions de dollars. Son nom vous est sûrement inconnu, mais pas la discipline sportive grâce à laquelle il fit fortune. Il s’appelait Cayo Apuleyo Diocles, né en Hispanie Romaine, à Augusta Emerita, région de la Lusitanie, au IIème siècle, et fut le plus fameux aurige de tous les temps, celui qui conduisait les chevaux dans les courses de chars, les fameux quadriges, que nous voyions dans Ben Hur et dans d’autres films de l’empire romain.

Au cours des 24 ans de sa carrière et jusqu’à l´âge de 42 ans, où il laissa les rênes, il remporta 1.462 victoires dans les 4.257 courses auxquelles il participa et obtint des prix d’une valeur de presque 36 millions de sesterces, ce qui au change actuel représente environ 15.000 millions de dollars. Qui dit mieux ?

Voir toutes les news »
PARTAGER:    
We use Cookies - By using this site or closing this, you agree to our Cookies policy. More info about cookies
Accept Cookies
x