Réserver l'Hôtel

Réserver Golf

La Cala News

Los parcours de golf les plus dangereux du monde

20 September 2016

Les inondations amènent des requins au lac d’un terrain de golf australien, qui profite du succès touristique de ces visiteurs particuliers.

Campos-Golf-Peligrosos

Il existe des situations beaucoup plus dangereuses que le fait de se tromper de balle et frapper celle d’un autre joueur. Comme par exemple, se hasarder dans un parcours de golf dénommé par la publication Sport Ilustrated comme « le plus dangereux du monde ». Son nom est Camp Bonifas, il se trouve à seulement 400 mètres au sud de la zone démilitarisée entre les deux Corées, à Panmunjom.

Il s’agit dans tous les cas d’un parcours si spécial qu’il possède uniquement un trou, un par 3 de 175 mètres, pour le réconfort du détachement du Commando des Nations Unies (UNC) installé là-bas, composé par une centaine de militaires. Le danger de ce petit terrain particulier, dont le nom rend hommage à un capitaine des États-Unis assassiné par des soldats nord-coréens pendant qu’il coupait un arbre qui empêchait la vue de deux postes d’observation dans la zone démilitarisée, ne réside pas dans la menace d’une attaque nord-coréenne parce qu’un jour le président Kim Jong-un s’est levé de mauvaise humeur, sinon dans la quantité de mines antipersonnel qui sont parsemées près du parcours de golf.

« Danger ! N’essayez pas de récupérer les balles du rough : mines actives. » Le joueur qui prend le risque de s´aventurer dans le parcours de golf est averti et connaît le danger auquel il s’expose. Dans le Camp Bonifas, n’espérez pas trouver l’herbe parfaitement entretenue et exposée ; même si le green garde toujours une couleur vert émeraude brillante, ce n’est pas le mérite du greenkeeper : il s’agit de gazon artificiel. Une tour de surveillance pourvue d’une mitrailleuse « survole » le parcours de golf, soi-disant pour repousser une possible attaque à la base, et non pour intimider les golfeurs qui rendent difficile la circulation sur le terrain, à cause de la lenteur de leur jeu. Les mines antipersonnel entourent le parcours, et même s’il n’y a pas de confirmation officielle, on raconte qu’au moins une d’entre elles a explosé dû à l’impact d’une balle.

Dans la carte de scores du North Star Golf Club en Alaska, il y a une liste des animaux qui peuvent être aperçus, tels que les ours.

Des mâchoires puissantes
À part ce terrain de golf « explosif », il existe d’autres parcours où le danger a des pattes, des griffes et des mâchoires puissantes. Les plus connus pour la présence ou l’irruption d’animaux dangereux se trouvent en Floride, où prolifèrent les caïmans. Un des derniers de la zone qui provoqua un impact médiatique mondial, fut un exemplaire de près de cinq mètres de long qui se promenait par les trous du parcours de golf Buffalo Creek, dans la localité de Palmetto. Les golfeurs qui jouent dans cette région des États-Unis sont habitués à tomber sur ce genre de reptiles, mais jamais aussi grands. En effet, le caïman le plus long capturé dans la zone mesurait 4,8 mètres. On calcule que rien que dans la région des Everglades, à l’extrémité du sud-est de Floride, vivent plus d’un million de caïmans.

Attaque de lions
Si sur les parcours de golf de Floride il faut faire preuve de prudence quand on s’approche des lacs pour frapper une balle, car une surprise inattendue peut surgir de l’eau pour vous mordre, dans le Skukuza Golf Course, en Afrique du Sud, le danger ne provient pas de l’élément aquatique, sinon de la surface terrestre. Situé juste à côté du Parc National Kruger, les golfeurs peuvent apercevoir durant leur parcours de nombreuses espèces animales, qui en général se maintiennent à une distance prudente. Le site internet avertit que le terrain n’est pas clôturé et que le joueur peut tomber sur des spectateurs inattendus de quatre pattes, comme par exemple «pour citer quelques-uns » des hippopotames, des impalas ou des mandrills. Entre ceux qui ne sont pas évoqués, il y a aussi des lions, comme celui qui tua un buffle sur le green du premier trou, des hyènes et d’autres animaux peu sympathiques. Il n’y a pas d ´informations au sujet d’attaques sur des golfeurs jusqu’à présent.

Requins à l’affût
Un autre terrain de golf curieux, très curieux, à cause des animaux qui y vivent est le parcours australien du Club Carbrook. Il y a quelques années, des requins se sont introduits dans le lac qui entoure le parcours à cause des inondations. Avant l’arrivée des squales, qui au fil du temps se sont reproduits, les enfants gagnaient leur argent de poche en entrant dans l’eau pour récupérer les balles qui tombaient dans le lac. Cette activité est bien-sûr désormais terminée. Mais comme c’est un mal pour un bien, les requins sont devenus un atout touristique dans la région et le club de golf en profite pour célébrer chaque mois un tournoi baptisé avec le nom « Défi dans le lac des requins ».

Ours en Alaska
Le parcours de golf le plus septentrional d’Amérique, le North Star Golf Club, en Alaska, est aussi divertissant pour les amoureux de la faune sauvage. La carte de scores inclut une section dénommée Animal Scorecard, avec la liste des animaux que l’on peut voir durant le parcours. Coyotes, aigles, écureuils, élans, ours ! Et « de nouvelles espèces ». Une règle locale indique que, si un corbeau ou un renard vole une balle, il est permis de la remplacer sans pénalisation sur « la scène du crime » (en anglais ça paraît plus dramatique : « at the scene of the crime »). Par contre, les règles ne disent pas ce qu’il faut faire au cas où un ours s’approche, même si ce n’est certainement pas nécessaire: courez!

Voir toutes les news »
PARTAGER:    
We use Cookies - By using this site or closing this, you agree to our Cookies policy. More info about cookies
Accept Cookies
x